« Une fleur à l'édifice » est une opération d'Urgences patrimoine permettant aux édifices d'être fleuris gracieusement grâce aux fleurs « de réforme » des fleuristes.

L'idée est née un jour de septembre 2016 chez mon ami Olivier Leclerc, dynamique propriétaire de N°13, fleuriste à Auxerre.

FR3FLEUR
J'ai vu derrière son comptoir de jolies fleurs, je lui ai demandé pourquoi elle se trouvaient là et il m'a répondu qu'elles étaient un peu trop ouvertes pour être vendues.

Cette réponse m'a donné à penser je lui ai donc demandé si il était possible de les donner pour fleurir les églises d'Auxerre, il a accepté, et depuis, l'église Saint-Eusèbe a toutes les semaines des bouquets de fleurs naturelles, puisque ces fleurs ont encore une durée de vie d'environ une semaine.

auxerreTV
Ainsi était née l'opération « Une fleur à l'édifice »

L'idée a séduit Jérome Chaufournais, le directeur du centre Leclerc d'Auxerre qui a lui aussi souhaité participer à cette opération.

N'oublions jamais qu'un édifice fleuri est un édifice qui vit.

Je souhaite très sincèrement que cette opération devienne très vite un label national et qu'un maximum de fleuristes participent à cette opération.

Ce partenariat est d'autant plus important pour nous que depuis les débuts d'Urgences patrimoine, nous sommes persuadés que la grande distribution peut s'investir et investir dans la sauvegarde du patrimoine, c'est donc chose faite aujourd'hui grâce à Jérôme Chaufournais et je le remercie très sincèrement, d'autant que sa volonté est d'être présent pour la sauvegarde du patrimoine Auxerrois. Je ne manquerai donc pas de vous faire part prochainement de nos actions communes.

Inventons la sauvegarde du patrimoine de demain en unissant des talents et des énergies jusqu'alors inexploités.

Alors, qui sera le prochain ?

Qui sera la prochaine ville?

Pasted Graphic 1
Le Journal du palais de Bourgogne Franche-Comté, 27 mars 2017