top of page

De l'Or pour "Un Geste à l'Édifice"

Dernière mise à jour : 8 déc. 2023

La cérémonie du Geste d’or a eu lieu le mardi 28 novembre 2023

Je partage avec vous les quelques mots prononcés lors de cette remise de prix et je remercie encore une fois tous ceux qui se sont engagés à nos côtés, depuis la création

D'Un Geste à L'Édifice.


geste-dor-geste-edifice-urgences-patrimoine.jpeg



« On dit jamais deux sans trois, voilà, c’est fait. C’es la troisième fois qu’urgences Patrimoine est récompensée et nous remercions les membres du Geste d’Or pour cela et en particulier Pascal Payen-Appenzeller.


geste-dor-geste-edifice-urgences-patrimoine.jpeg

J’ai dit nous, car cette année, c’est notre dispositif Un Geste à l’Édifice qui est récompensé et ce dispositif n’existerait pas sans tous ceux qui y ont participé. Mais commençons par la genèse de ce dispositif.


C’est en 2016, lors du Salon International du Patrimoine qu’Angélique Demeersmann, une jeune restauratrice de tableaux, est venue me voir pour me proposer de restaurer gracieusement une œuvre, dans le cadre du Mécénat de compétences, pour une commune qui n’aurait pas le budget nécessaire. Ainsi est né Un Geste à l’Édifice.


Et c’est un tableau de l’église de Beaumont, dans l’Yonne, qui a pu bénéficier du Geste d’Angélique, faisant ainsi économiser plus de 6000 euros à la commune.


geste-dor-geste-edifice-urgences-patrimoine.jpeg


Au passage, certains artisans considèrent qu’il y a là une certaine concurrence déloyale, or, il n’en est rien. Tout d’abord, parce que tous les artisans et artisans d’art qui œuvrent bénévolement à nos côtés, le font simplement par passion et par générosité, et nullement sous la contrainte, et parce que toutes les œuvres ou petits éléments du patrimoine que nous prenons en charge étaient condamnés, faute de budget. Un Geste à l’Édifice permet simplement d’offrir un avenir à des patrimoines qui n’en ont aucun.


Depuis le début de cette opération, c’est une vingtaine de Gestes qui ont été offerts. Ce Care d’Or que nous recevons aujourd’hui, n’est pas celui d’Urgences Patrimoine, mais celui de tous ceux qui ont offert leur temps et leur savoir-faire.


geste-dor-geste-edifice-urgences-patrimoine.jpeg

Urgences Patrimoine n’est que le modeste chef-d’orchestre d’un Geste à l’Édifice. Mais que serait un chef d’orchestre sans musiciens ? Rien. Alors aujourd’hui, je me permets de remercier tous nos musiciens :


Angélique Demmersman

Sabine de Freitas

Julie Fourmentraux

Virginie Lemaître

Andréa De Echave

David Poiron

Aurélien Ratieuville des Batisseurs d’Aotefois

Alexandre Bonnassieux

Marie-claude Bakkal-Lagarde

Cécile Fontaine-Albagnac

Pauline Astolfi (Redpaln)

Charles Dubus

Et les sociétés Guard Industrie, Édilians et Caparol, car le Geste à l’édifice, c’est aussi le don produits et de matériaux.


Une mention spéciale pour Sophie de Joussineau, Osane Darentière et Véronique Moreau, restauratrices de tableaux dans le 15e arrondissement de Paris, qui offrent tous les ans, depuis maintenant 4 ans, leur Geste à l’Édifice.


geste-dor-geste-edifice-urgences-patrimoine.jpeg

Un grand merci également à Sabine de Freitas, restauratrice de Peintures Monumentales et co-gérante du Conservatoire Muro Dell’Arte qui même avant la création d’Un Geste à l’Édifice avait offert son temps et son talent pour la sauvegarde du patrimoine en péril, et elle continue de le faire à chaque fois que nous la sollicitons.


geste-dor-geste-edifice-urgences-patrimoine.jpeg

Mon seul souhait aujourd’hui, est de pouvoir compter sur beaucoup plus d’artisans et beaucoup plus d’entreprises pour offrir à encore plus d’œuvres et encore plus de patrimoine l’avenir qu’ils méritent.


Je profite de leur présence ici même pour remercier le groupe Histoire et Patrimoine, notre plus important sponsor, et en particulier Rodolphe Albert et Valérie Esneux. Sans le soutien financier des entreprises, nous n’avons aucun lendemain, et c’est bien pour l’avoir compris que le leader de la réhabilitation du patrimoine bâti en France nous soutient et, je l’espère, nous soutiendra encore longtemps. »



Enfin, cette cérémonie s’est déroulée au siège des Maçons Parisiens, à Massy. Je tiens à remercier François Mortegoutte, Président Directeur Général de l’entreprise pour son incroyable accueil dans ses locaux, ainsi que son assistante, Valérie Brandely pour l’organisation parfaite du déjeuner. Nous avons été vraiment reçus comme des rois.








Vive le patrimoine, vive la France.


Alexandra Sobczak-Romanski




Comments


bottom of page