top of page

Muséum d'Histoire Naturelle de Rouen : L'avis d'un expert

Dernière mise à jour : 19 déc. 2023


Lors de la publication de notre premier article au sujet du Muséum d'Histoire Naturelle de Rouen, Monsieur David« Monsieur David Cottier-Angeli l'avait commenté de façon pertinente, insistant sur les dommages que pouvaient créer un changement d'environnement sur les collections.



david-cottier-angeli-museum-histoire-naturelle-rouen-urgences-patrimoine.jpeg


C'est donc tout naturellement que nous lui avons demandé son avis d'expert.

Un avis très neutre, puisque David cottier-Angeli exerce en Suisse.

Il intervient dans de nombreux domaines puisqu'il est Joailler, Conservateur restaurateur du patrimoine et du comportement des matériaux, spécialiste des patines.

Il est également membre associé de la Chambre Suisse des experts judiciaires techniques et scientifiques. Fellow of the International Institute for conservation of Historic and Artistic Works Distinctions.


Nous lui laissons la parole :



le Maire de Rouen, s'apprête à détruire un site d'exception, au prétexte qu'il faut le moderniser afin qu'il soit le projet phare de la candidature de Rouen comme capitale de la culture 2028. »


1. Objectifs de l’intervention : suite à la demande écrite de Madame Alexandra Sobczak-Romanski représentante de l’association Urgences Patrimoine, vous trouverez mes commentaires basés sur mon expérience de la conservation du patrimoine historique et artistique.


2. Exemples actuellement préservés. Il existe encore peu de musées avec des expositions qui datent de leurs créations


o Le Pitt Rivers Museum, fondé en 1884 à Oxford, expose des objets archéologiques et ethnographiques du monde entier. Le don fondateur du général Pitt Rivers contenait plus de 26 000 objets, mais il en existe désormais plus d'un demi-million. Aujourd'hui, le musée est un département d'enseignement actif de l'Université d'Oxford et continue d'enrichir ses collections par des dons, des legs et des achats spéciaux, ainsi que par l'intermédiaire d'étudiants dans le cadre de leurs recherches sur le terrain.


o Le Musée Petrie est un musée universitaire. Il a été créé comme ressource pédagogique pour le Département d’archéologie et de philologie égyptiennes de l’University College London (UCL). Le département et le musée ont été créés en 1892 grâce au legs de l'écrivain Amelia Edwards.


o Musée Océanographique de Monaco tient sa présence pour mettre en valeur dès 1889 les collections réunies pendant les précédentes campagnes scientifiques, et permet de diffuser les nouvelles connaissances sur la mer et la richesse de sa biodiversité.



pitt-museum-rouen-histoire-naturelle-urgences-patrimoine.jpeg
1 Pitt Rivres Museum, File:Pitt Rivers Museum - geograph.org.uk - 2695372.jpg|Pitt Rivers Museum - geograph.org.uk - 26953722


Petrie-museum-rouen-histoire-naturelle-urgences-patrimoine.jpeg
Petrie Museum UCL, Osama Shukir Muhammed Amin FRCP(Glasg) - Own work, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=47762850




museo-oceanographique-monaco-rouen-histoire-naturelle-urgences-patrimoine.jpeg
Musée Océanographique de Monaco, par Harakis_picture — Travail personnel, CC BY- SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=62439919

S'il vous plaît, préservez ces musées d'autrefois. Les vitrines modernes n'apportent rien de mieux lorsque les objets exposés se sont acclimatés avec les années, aux conditions climatiques. Tout changement les mettra en danger: corrosions et infestations

diverses, condensation, ventilation, températures, flux d'électricité statique, et la liste n’est pas exhaustive.



muséum-histoire-naturelle-rouen-urgences-patrimoine.jpeg

Tout matériau nécessite un équilibre chimique et physique avec son environnement. La refonte de vitrines impose des modifications drastiques des conditions de préservations passives (qui ne nécessitent aucune intervention telle que l’air conditionné). Les nouvelles conditions peuvent apporter des problèmes tels que le Musée de l’Or de Bogota où des corrosions inexpliquées sont apparues par le flux d’électricité vagabonde, avec des effets dévastateurs, car les observations sont toujours après la formation du problème en faveur du temps de réactivité. Parfois, revenir en arrière n’est même plus techniquement possible au niveau des composés chimiques en jeu. Les roches sont sensibles, le verre est sensible, pour ne donner que quelques exemples qui semblent par nature très stables.


Ce travail a été exécuté de bonne foi avec les éléments mis à ma disposition par Madame Alexandra Sobczak-Romanski représentante de l’association Urgences Patrimoine.

Je ne connais pas les détails du litige et les seules informations à ma connaissance figurent dans les objectifs de ce rapport.


Fait à Genève le 12 décembre 2023 et remis en version digitale.


David Cottier-Angeli


En attendant la suite de cette affaire, merci de bien vouloir signer notre pétition pour dire Non à la destruction du Muséum d'Histoire Naturelle :













Comentarios


bottom of page