top of page

Séraphin Barillon officiellement reconnu "Mort pour la France"

Dernière mise à jour : 25 nov. 2023

Nous l’avions annoncé il y a quelques jours, mais depuis le 21 novembre, le Soldat Séraphin Barillon est officiellement reconnu comme « Mort pour la France ».

Nous avons une pensée pour lui bien sûr, ainsi que pour sa famille qui se réjouit de cette reconnaissance tant attendue.

Nous remercions bien évidemment les services de l’ONACVG, qui ont accueilli favorablement la demande de reconnaissance faites par Anaïs Poitou en mai 2022.


Nous souhaitons à travers ces quelques lignes, rendre hommage à Anaïs, déléguée d’Urgences Patrimoine et pilier de notre commission funéraire, qui n’a jamais ménagé ses efforts concernant « l’affaire » du cimetière des indigents de Navarre.

Si la Préfecture a fini par accepter que l’ensemble des défunts qui reposent dans ce cimetière soient exhumés avant son ensevelissement sous le remblai de la future déviation d’Évreux, c’est en grande partie grâce à son travail.


Alors merci Anaïs. Merci pour ton incroyable travail, merci pour ton temps, merci pour ta détermination.


Nous avons en projet la publication d’une Gazette du Patrimoine dédiée au patrimoine funéraire. Le « cimetière des fous » y occupera une place importante, avec notamment des témoignages poignants de certaines familles, ainsi que l’ensemble des poèmes des élèves de Frédéric Gillmann, professeur de lettre au lycée Senghor d’Évreux. À travers leurs mots ces adolescents, ont donné la parole à une vingtaine de défunts. Un travail tout à fait remarquable, qui a lui aussi contribué à la décision de Monsieur le Préfet de l’Eure.

Nous vous en reparlerons très prochainement.


stephane-barillon-premiere-guerre-mondiale-urgences-patrimoine.jpeg

Comments


bottom of page